Artiste Peintre Plasticienne Michèle SAUBERLI
Montbéliard (F25)

Michèle Sauberli

Michèle Sauberli fut l’élève de Georges Oudot  aux Beaux-Arts de Besançon. Reçue 1re au concours d’entrée aux Arts Décoratifs de Strasbourg, sachant peindre de façon objective et académique, l’artiste a très vite eu ce besoin de pousser les limites de l’art au delà des conventions et des protocoles. Un électron libre, aujourd’hui plus qu’hier.

Comment peindre des fleurs pendant 10 ans, et renouveler sans cesse ce thème ? Michèle Sauberli l’a fait. Dans cette manière d’observer le sujet, pour en capter l’essentiel, elle les livre à fleur de peau. Fleurs géantes, charnues et veloutées, des formats audacieux. L’artiste s’est rapidement fait remarquer par ses compositions fleuries et le traitement énergique du fond travaillé dans l’abstrait, à l’acrylique.

L’artiste reconnaît qu’elle n’a jamais souhaité abandonné le figuratif. « Toutefois, j’ai un peu pris mes distances avec les fleurs. Cela devenait à mes yeux un peu trop commercial. Je ne les renie pas non plus. À travers elles, encore, c’est le mouvement qui m’intéressait. Arriver à le rendre en quelques coups de pinceaux. »

Michèle Sauberli s’intéresse à tous les thèmes, et les fleurs ne sont qu’une infime partie de sa production.

Il y a quelques années, Michèle Sauberli trouva une nouvelle orientation en Chine et a pris un nouveau virage artistique, toujours au service du mouvement. Pendant une bonne décennie, dans son atelier de Montbéliard, elle sera à la recherche du trait et de la forme, en quête d’un mouvement, d’une gestuelle et s’affirmera vite dans ce mode artistique.

Lienmichellesauberli